Comment se présenter à des investisseurs

se présenter investisseurs

Le jour d’un pitch à un investisseur, chaque startup n’a que quelques minutes pour elle, nous les encourageons donc à se concentrer uniquement sur deux objectifs: (a) expliquer ce que vous faites et (b) expliquer pourquoi cela intéressera votre marche. 


Cela peut sembler facile à faire, mais souvent on ne le fait pas bien car on explique mal. 


Cette situation se répète constamment lorsque les startups se présentent aux investisseurs : on a des gens qui ne savent pas bien expliquer, qui parlent à des gens qui comprennent mal. 


Voici comment se présenter à des investisseurs


Expliquez ce que vous faites dans votre présentation à des investisseurs


La principale question qu’on les investisseurs lorsqu’ils jugent une start-up est de savoir si vous avez créé un produit convaincant. Avant de pouvoir juger si vous avez construit un bon produit, ils doivent comprendre quel type de produit vous avez construit. Expliquez clairement ce que vous faites.


Dites ce que vous faites le plus tôt possible, de préférence dans la première phrase. “Nous sommes Pierre et Paul et nous avons construit une base de données facile à utiliser. Nous allons maintenant vous la montrer et expliquer pourquoi les gens en ont besoin.”


Ayez un bon support de communication


Il faut que votre business plan soit complet et facilement compréhensible. Pour cela vous pouvez utiliser un modèle de business plan pré-rédigé par des professionnels. 


Pas trop de textes. Il ne faut pas noyer son audience. Vos slides doivent être épurées pour que les investisseurs puissent se concentrer sur ce que vous avez à dire à l’oral. 


Dans une présentation à des investisseurs, il faut qu’une personne parle pendant qu’une autre utilise l’ordinateur. Si la même personne fait les deux, elle marmonnera inévitablement vers le bas à l’écran de l’ordinateur au lieu de parler clairement au public.


Tant que vous vous tenez près du public et que vous le regardez, la politesse (et l’habitude) les oblige à faire attention à vous. Une fois que vous arrêtez de les regarder pour vous occuper de quelque chose sur votre ordinateur, leur esprit commencé à divaguer vers d’autres sujets. 


Mieux vaut une description étroite qu’une description vague dans votre présentation investisseurs.


Venez en aux faits. Si vous décrivez votre base de données comme “un système permettant aux gens d’exploiter en collaboration la valeur de l’information”, cela n’aura aucun impact positif dans les oreilles des investisseurs. Ils considèreront simplement cette phrase comme un passe-partout sans signification et espèreront, avec une impatience croissante, que dans la phrase suivante, vous expliquerez réellement ce que vous avez fait.


Votre objectif principal n’est pas de décrire tout ce que votre système pourrait devenir un jour, mais simplement de convaincre les investisseurs. Commencez par une description captivante mais peut-être trop étroite, puis étoffez-la autant que vous le pouvez. C’est le même principe que le développement incrémental: commencez avec un prototype simple, puis ajoutez des fonctionnalités, mais à chaque point, ayez du code fonctionnel. 


Si vous ne disposez que de quelques minutes, passez-les à expliquer ce que fait votre produit et pourquoi il est génial. Les problèmes de second ordre tels que les concurrents ou les CV doivent être des diapositives uniques que vous parcourez rapidement à la fin. Si vous avez des CV impressionnants, il vous suffit de les faire clignoter à l’écran pendant 15 secondes et de dire quelques mots. Pour les concurrents, listez les 3 premiers et expliquez en une phrase ce qu’ils font. 


Finalement bien se présenter à des investisseurs c’est surtout aller à l’essentiel. N’essayez pas de meubler inutilement. Les investisseurs rencontrent des dizaines d’entrepreneurs tous les jours, ils ont déjà “un filtre” sur tout ce qui est inutile. Également, il faut que votre support de présentation soit solide et professionnel

La livraison de repas au travail pour un déjeuner réussi
Formation en santé, sécurité et conditions de travail