Comment bien profiter du salon des CSE ?

salon des CSE

Les salons du comité social et économique sont incontournables pour améliorer la communication entre les élus et les salariés. La majorité des prestataires y trouvent ainsi une belle opportunité leur permettant de présenter leurs offres. Pour quelques élus, se joindre à ces salons est aussi l’occasion de faire fructifier leur business. Par ailleurs, ces rencontres professionnelles pour les membres ont pour vocation de mettre en place une gestion améliorée du comité social et économique. Au fil des années, les visiteurs se font plus nombreux. Comment profiter au maximum de ce salon des CSE ?

Définition d’un salon CSE et ses objectifs

Ce type de salons est un lieu d’échange entre les membres du comité qui ont été élus et les salariés qu’ils ont sous leurs ordres. Il s’agit d’une vitrine socio-économique durant laquelle les exposants redoublent d’imagination et de créativité afin d’améliorer le lien « salarié-dirigeant ». Cet endroit dédié à la communication et aux partages d’expériences est également un centre de dialogue entre délégués du personnel et dirigeants de société. Pour obtenir de plus amples informations sur le sujet, rendez-vous sur blog.osezvosdroits.com.

Pour ceux qui organisent, les salons favorisent une meilleure visibilité des membres récemment élus. Ces derniers peuvent alors approcher les salariés et les renseigner sur le rôle du comité social et économique en entreprise. Le salon des CSE est aussi habilité à gérer les risques dus au métier et à présenter les divers représentants du personnel. Dans tous les cas, la diversité de ces salons propose une occasion pour les chefs d’entreprise de lancer un nouveau produit, de faire la promotion d’un autre existant, de réunir des fonds en vue de financer et concrétiser les programmes sociaux en place, etc. À chaque nouvelle édition, on se retrouve face à des idées pertinentes qui font émerger de nouvelles discussions lors des conférences et des ateliers d’échanges. Puis, les participants ont le droit de se former aux activités du comité ou d’obtenir des conseils avisés d’un avocat CSE. Dans ce cas-là, le salarié doit souscrire une assistance juridique CSE.

Pourquoi les membres élus doivent profiter de ce type de salons ?

Les membres nouvellement élus doivent s’inscrire à une formation CSE pour pouvoir exercer dans les règles de l’art au sein de la société. À travers ces salons, ils s’informent au maximum sur les différentes tâches qui les attendent, à savoir : les formations en Santé Sécurité et Conditions de Travail ou SSCT, les missions économiques de la firme ainsi que les tâches attribuées aux commissions. Qui dit organisation de salon, dit augmentation de la visibilité d’une société et information sur les différentes instances légales dans une personne morale. Grâce aux salons, les membres élus se familiarisent avec le Code du Travail, les privilèges du comité et l’intérêt de créer des commissions qui règlent les tensions entre les salariés. Outre les activités professionnelles, les membres du comité sont aussi contraints de planifier des activités d’animation des employés. Ces dernières permettent d’inciter les salariés à devenir candidat lors des prochaines élections.

Le salon est aussi une occasion de connaître et d’échanger avec les fournisseurs de services ou de produits, de convenir quant à un tarif préférentiel et de communiquer ses attentes et besoins. Pour les membres les plus anciens, c’est une question de partage d’expériences et de résolution des obstacles et problèmes communs. Il est également possible de profiter de ce moment pour vivre une expérience conviviale avec les élus et pour prendre une petite pause à la fin des représentations.

Quels sont les intérêts des visiteurs pour ce type de salons ?

Les visiteurs eux aussi ont une place importante dans la visite des salons. Bien qu’ils soient indirectement impliqués (car ce ne sont pas des exposants), ils peuvent donner leurs avis sur les membres élus des comités. Ils peuvent également fournir des critiques objectives dans le but d’améliorer le système de gestion en place. À ce titre, ils peuvent identifier l’attribution des membres du comité. La plupart du temps, les visiteurs peuvent être des élus d’une entreprise d’une autre branche ou des retraités ou encore des anciens membres. Le salon des comités est une occasion rare de passer en revue les différentes commissions ainsi que leurs tâches et de s’adapter aux règlementations auxquelles les membres sont soumis. Il permet également de connaître ses droits de « salariés » et les démarches à réaliser en cas de problème. Le visiteur peut faire le tour des stands, mais pas que. Celui-ci peut donner son opinion sur un tel ou un tel point de vue. Il peut aussi contribuer aux divertissements et aux activités de loisirs présents, acheter les produits proposés et adresser des remarques sur les prestataires. Les visiteurs seront des clients potentiels pour l’entreprise, cela va de soi. Donc, il faut leur accorder un traitement de faveur.

Rencontre B2B pour les salons des comités en entreprise

L’organisation des salons du comité se fait chaque année. Malgré le fait que les organisateurs déploient des thèmes pour tous les évènements planifiés, les salons favorisent la vente maximale de produits et de services. Si les expositions s’étalent sur 1 à 3 jours, cet intervalle de temps permet de lancer un nouveau produit, de le promouvoir et de vendre des tas d’articles.

Ce type de rencontres fournit une formation spécifique aux activités du délégué du personnel donne lieu à la mise en place des idées innovantes, vu que les acteurs comme les dirigeants d’entreprise y seront présents. Les inspecteurs du travail peuvent parfois y assister. Grâce au salon, les relations entre les délégués et leur hiérarchie peuvent être consolidées. D’une part, les élus font connaître leurs activités annuelles aux salariés. Et d’une autre, les salons permettent d’instaurer des relations d’affaires fructueuses avec ces prestataires de services. Cette dernière option est incontournable pour le bon fonctionnement du travail des élus.

Quel préparatif entamé pour les salons futurs ?

Lorsque vous participez à un salon, vous devenez un acteur de ce challenge qui allie esprit d’équipe et convivialité. Il se peut alors que pour cette première participation, vous n’ayez pas pu atteindre vos objectifs fixés. Afin de remédier à cela et de bénéficier de toutes les opportunités, il faut passer par un préparatif particulier. Vous aurez un peu de temps pour vous rattraper, étant donné que le salon peut se dérouler tous les trimestres.

Pour organiser les manifestations à venir, les membres du comité qui y ont déjà participé doivent rédiger une liste des prestations disponibles. Si vous avez déjà un budget bien établi, vous pouvez vous en servir en démontrant que vous savez quoi faire au sein du comité d’entreprise. Si votre objectif est de faire des promotions, le produit doit à tout prix être « gagnant-gagnant » pour la société. Il est ainsi nécessaire de faire une analyse de la concurrence, cerner leurs points faibles et assembler votre équipe pour faire de votre stand, le top des endroits à visiter impérativement. Avec le téléchargement du plan des stands au préalable, vous pouvez visualiser l’ensemble d’un coup d’œil. Vous pourrez de ce fait réserver la place la plus visible, susceptible d’attirer le plus de monde. Par la suite, n’hésitez pas à participer aux débats et aux conférences organisées sur place. Après coup, faites un récapitulatif de ce qui a été accompli par votre équipe et vous. Établissez les points à améliorer pour les prochaines fois. Vous pouvez faire une liste des prestataires rencontrés avec lesquels il est possible d’entamer une proposition d’affaires.

C’est quoi la communication hors média ?
Les meilleurs KPI commerciaux