Comment faire un bilan prévisionnel ?

bilan prévisionnel

Vous voulez établir le business plan de votre entreprise ? Dans ce cas, vous serez probablement amené à établir bilan prévisionnel. Cette étape cruciale vous permettra de suivre l’évolution de votre entreprise et de connaître sa santé financière. Comment faire un bilan prévisionnel ?

Qu’est-ce qu’un bilan prévisionnel ?

Un bilan prévisionnel est un document financier incontournable dans le cadre d’une création d’entreprise. Il s’agit d’un ensemble d’indicateurs et de tableaux financiers qui a pour but de répertorier et de calculer approximativement les dépenses et les recettes escomptées pour les 3 années qui suivent. Ce document vous permet de vous protéger contre une mauvaise gestion des ressources financières. Il constitue également un véritable guide d’orientation qui sert à prévoir vos plans d’action et à anticiper les risques d’échec. Un bilan prévisionnel est aussi un élément requis pour convaincre les éventuels investisseurs et les banquiers de financer votre activité. En effet, il permet de juger la rentabilité et la viabilité de votre projet. Sa création nécessite toutefois certaines connaissances en matière de fiscalité et en matière de comptabilité. Il doit prendre en compte toutes les charges de l’entreprise tels que le loyer, les impôts, les salaires, l’assurance, les factures, etc. Si vous souhaitez trouver un bilan prévisionnel exemple, cliquez ici.

Comment établir un bilan prévisionnel ?

Pour créer un bilan prévisionnel, vous devez d’abord évaluer chaque poste qui constitue l’actif et le passif de votre bilan. L’actif regroupe les éléments qui vous permettent de générer des ressources financières comme les immobilisations, les créances clients, les stocks et la trésorerie. Les immobilisations sont les biens qu’une entreprise peut utiliser pour plus d’un an. Elles sont classées en 3 catégories à savoir les immobilisations corporelles, les immobilisations incorporelles et les immobilisations financières. Les créances clients et stocks rassemblent les stocks prévisionnels de marchandise ou de matière première ainsi que les factures émises aux clients mais qui ne sont pas encore encaissées. Ce sont des actifs qui ne sont utilisables et donc ne sont pas durables. La trésorerie est constitué, par contre, des actifs circulant qui regroupe les fonds de caisse, les comptes bancaires et les valeurs mobilières de placement. En revanche, le passif regroupe tous les éléments qu’une entreprise doit à ses créanciers. Cela peut être des capitaux qu’une entreprise doit payer aux associés dont les primes d’apport, le capital social, etc. Les dettes financières sont aussi des passifs que vous devez définir pour créer un bilan prévisionnel. Cela inclut les emprunts qui ont pu financer le démarrage de votre projet. Vous devez également déterminer les crédits fournisseurs en fonction des délais que vous leur avez fournis. Enfin, les dettes sociales et fiscales sont aussi des passifs à ne pas sous-estimer. Elles rassemblent les charges sociales, l’impôt sur les sociétés, le TVA et les salaires. Lorsque vous avez défini tous vos actifs et vos passifs, vous pouvez ensuite les classifier dans un tableau. Au final, le passif doit être égal à l’actif.

Quels sont les avantages d’un bilan prévisionnel ?

Un bilan prévisionnel est un pilier essentiel pour réussir un projet fe création d’entreprise solide. Il vous permet d’obtenir une vue détaillée et globale de l’ensemble des recettes et des charges de votre entreprise. En cas de déséquilibre financier, vous pourrez ainsi identifier et classer ces données correctement de manière à planifier à l’avance les réajustements nécessaires. Ce qui vous permet de les anticiper sur votre plan prévisionnel et sur vos stratégies de gestion. Un bilan prévisionnel présente également l’avantage d’être un excellent outil de prévention contre les insuffisances budgétaires. Il vous permet de détecter l’éventuelle hausse de charges et de suivre au préalable les manques de recettes potentielles. Vous n’aurez pas ainsi de mauvaises surprises car vous vous êtes déjà préparé au pire. Il permet d’autant plus de réunir les salariés et le dirigeant d’une entreprise sur une politique commune.

Trouver une société de domiciliation d’entreprises à Paris
Comment fonctionne un logiciel de comptabilité en ligne ?